Fantastique / Fantasy, Théâtre

Harry Potter et l’enfant maudit, Jack THORNE

 

Harry Potter et l'enfant maudit, J. Thorne

Les années ont passées, Harry Potter est devenu père et s’apprête à conduire son plus jeune fils, Albus, à Poudlard. Mais pour le garçon, l’expérience est douloureuse. Miné par la notoriété de son paternel, il craint de décevoir les grands espoirs placés en lui.

Mais une quête, entre passé et présent, pourrait tout changer.

Alors voilà, nous y sommes. J’ai longuement retardé cet instant : lire Harry Potter et l’enfant maudit. Celui qui avait bercé mon enfance – et mon adolescence – refaisait surface sur ma table de chevet. Mais cette fois, pas d’émoi. J’avais eu quelques échos de la pièce et… j’avais peur.

Un (vrai) nouvel épisode ?

Pour moi, il n’a jamais été question d’envisager cette pièce de théâtre comme un tome 8 (contrairement à ce que veut nous faire croire l’éditeur). Arrivée trop tard, recentrée sur de nouveaux personnages, cette suite doit être considérée comme une histoire à part entière. Après avoir terminé ma lecture, j’en étais convaincue. Ça vous aidera peut-être à davantage l’apprécier… je dis bien peut-être.

Un potentiel mal exploité

L’intrigue en elle-même possède un vrai potentiel, qu’il aurait été bon d’exploiter davantage. La faiblesse d’une pièce de théâtre, c’est qu’elle ne permet aucun (ou très peu) de développement. Ni dans la psychologie des personnages, ni dans les descriptions des lieux ou de l’atmosphère, ni dans l’avancée de l’intrigue. Au fil de ma lecture, j’ai trouvé que les auteurs allaient vers la facilité, notamment en ce qui concerne le thème principal, j’ai nommé le voyage dans le temps ! Pour le reste, et d’un coup de baguette magique, des situations inextricables trouvaient leur issue.

Je pense que dans le cadre d’un roman ou même d’un film, l’histoire aurait pu gagner en crédibilité. Mais les multiples « chemins de traverse » utilisés n’ont malheureusement pas permis d’entrer davantage dans le détail et donc d’offrir plus de poids au récit. J’avoue ne pas avoir compris cette fixette sur Cédric Diggory et l’importance de lui sauver la vie. Lui, qui a été oublié pendant la seconde moitié de la saga devient tout à coup LA star du roman… mais pourquoi ?

Harry Potter, es-tu là ?

Ma plus grande déception reste les personnages. Harry, Hermione, Ron, Drago… je n’ai reconnu personne. Au fil des années, j’ai suivi leur parcours, leurs blessures et je les ai vu grandir, mûrir. Là, j’étais face à des inconnus. Leurs caractères ont changé et ne coïncident plus du tout avec ceux qu’ils étaient : Drago est désormais mielleux, Ron lourd et soumis, Hermione incompétente tandis qu’Harry est colérique. Où sont passés mes héros ? Rendez-les moi ! Je ne m’étendrai pas non plus sur les petits nouveaux – leurs enfants – qui sont, de leur côté, bien fades. Difficile d’imaginer que J. K. Rowling se cache derrière cette aventure.

Bref, vous l’aurez compris, je n’ai pas du tout été enchantée par ma lecture. Je ne peux m’empêcher d’imaginer cette suite comme une façon supplémentaire de profiter de l’effet Harry Potter et de surfer sur son succès. Ce qui m’intrigue : la mise en scène. Parce que l’imagination c’est une chose, mais comment rendre tout cela réel dans une salle de théâtre. Au fond, peut-être que la force de cette histoire réside dans sa retranscription sur scène. Qu’en pensez-vous ? Vous l’avez lu ? Vu ?

 


Harry Potter et l’enfant maudit, J. Thorne
Aux Éditions Gallimard Jeunesse

Publicités

2 thoughts on “Harry Potter et l’enfant maudit, Jack THORNE”

  1. Pour ma part, je n’ai pas encore pris le temps de le terminer… Je n’ai pas du tout accroché ! J’ai été très déçue par les personnages, qui, comme tu le dis si bien, ne sont plus les personnages que j’ai connu, avec lesquels j’ai grandi. Une véritable déception pour ma part.
    Je le terminerai dans quelques temps, quand j’en aurai le courage !

    J'aime

    1. Tu t’en doutes, je comprends totalement ! Pour ma part, j’ai beaucoup de mal à ne pas finir un livre alors j’ai lutté, mais ce n’est clairement pas un coup de coeur. Ils auraient dû s’arrêter au 7. ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s