Drame, Humour, Roman

Mon midi, mon minuit, Anna McPARTLIN

Mon midi, mon minuit, Anna McPARTLIN

Emma est une jeune femme épanouie, amoureuse et particulièrement bien entourée. Mais alors que son destin semble tout tracé, un dramatique évènement vient mettre à mal son univers.

Désormais seule face au reste du monde, elle va tenter de se reconstruire. Petit à petit, jour après jour. Va-t-elle réussir à reprendre goût à la vie ?

♦ ♦ ♦

Comparer ou ne pas comparer avec Rabbit Hayes ?

De manière générale, je ne suis jamais friande de comparaisons entre deux livres d’un même auteur. C’est souvent réducteur. Ici, il s’agit de romans totalement différents, construits selon des axes divergents. Je me contenterai donc, si vous le voulez bien, de ne comparer que la manière avec laquelle a été traitée la thématique principale des deux livres à savoir le deuil.

Un « au revoir » vs. le début d’une nouvelle vie

Alors que Les derniers jours de Rabbit Hayes envisage la mort comme une adieu, un besoin de préparer nos proches à une plus dure réalité, Mon midi, mon minuit aborde la reconstruction nécessaire après la perte de l’être aimé. À mon sens, cette approche change tout. L’émotion ressentie dans le premier opus (qui est en fait le second écrit par l’auteure) est palpable et va crescendo. Ce nouveau roman, lui, vous bouleverse dès les premières pages avant de laisser place à quelque chose d’autre, quelque chose de plus léger.

Un narration, plusieurs personnages

C’est ce que j’aime dans l’écriture d’Anna McPARTLIN. Elle ne se contente pas de raconter l’histoire ou les sentiments de son personnage principal – ici Emma -, mais elle le fait évoluer dans un univers où gravitent bien d’autres personnes. La narrateur reste le même mais trace les destins et les émotions de chacun : du meilleur ami, du beau-frère, des amis d’enfance… Tout le monde y passe et montre une facette différente du deuil, preuve qu’il n’existe pas une seule et unique façon de faire face aux évènements dramatiques.

Bien sûr, cette volonté de présenter l’histoire dans sa globalité est un plus et apporte beaucoup de profondeur au récit. Quelques fragments de souvenirs ne suffisent pas. Ici, tous ont leur mot à dire et font avancer le roman. Ils progressent chacun à leur vitesse et confient leurs secrets, leurs souvenirs, leurs émois.

Ce qui ne change pas : l’humour

Si vous aviez aimé Les derniers jours de Rabbit Hayes pour l’humour qui s’en dégage, vous pourriez prendre plaisir à lire ce nouvel opus. Toujours incisives et parfois impromptues, les notes amusantes de l’auteure sont vraiment bénéfiques à ce roman. Cette fois, j’avais surtout l’impression de tomber sur une Bridget Jones à l’irlandaise, vouée à vivre des situations rocambolesques et des amours surprenantes.

Oui, vous aviez bien lu. Je parle d’amour. Parce que c’est un roman d’amour, en vérité. De celui qui unit les amis dans l’adversité, qui rapproche ceux qui se sentent amputés d’une partie d’eux-mêmes… mais aussi de celui qui peut renaître après la perte. C’est beau, nouveau et plutôt enthousiasmant !

En fait, deux romans qui n’ont rien à voir

Finalement, je crois que – mis à part la thématique principale et la plume de l’auteure – ces deux romans ne sont pas comparables. Tout simplement parce qu’ils sont différents et qu’à aucun moment l’auteure n’a souhaité en faire des copies. La façon d’aborder le sujet, la psychologie des personnages, les histoires ancrées (ou moins) dans la réalité… toutes ces choses sont parfaitement distinctes et c’est tant mieux.

Par contre, cette façon de traiter le sujet avec légèreté m’a un peu déçue. J’ai aimé ma lecture, j’ai pris du bon temps mais je n’ai pas le coup de cœur. Mais pour un début – je vous rappelle qu’il s’agit du premier roman de l’auteure -, c’est plutôt pas mal. Il ne tient plus qu’à vous de vous faire une idée !

Ce roman vous tente ?


Mon midi, mon minuit, Anna McPARTLIN
Aux Éditions Le Cherche midi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s