La Fille d’avant, J.P. DELANEY

La Fille d'avant, JP DELANEY

Jane vient de vivre une douloureuse épreuve et a besoin de prendre du recul. L’opportunité semble toute trouvée lorsque le propriétaire d’une maison incroyable – un architecte énigmatique – lui accorde le droit de s’y installer. Malgré les nombreuses contraintes imposées pour jouir des lieux, la jeune femme se sent prête à tourner la page.

Mais poussée par une certaine curiosité, Jane découvre d’étranges informations concernant la précédente locataire, Emma. Décidée à en savoir plus, elle se lance alors dans des investigations plus dangereuses qu’elle ne l’imaginait.

♦ ♦

Petite parenthèse pour me la péter quelques secondes. Cette lecture m’a été rendue possible grâce à Mademoiselle lit et à son concours Instagram. J’ai ainsi eu la chance de recevoir une édition spéciale, de toute beauté – ça, il faut le reconnaître ! Alors, encore merci 🙂

Un thriller sauce 50 nuances de Grey

Bref, parlons du livre : La Fille d’avant est un thriller, ça ne fait aucun doute. Déjà, par sa construction narrative. Les chapitres portent la voix de deux personnages, Emma (Avant) & Jane (Maintenant). Leurs histoires se succèdent et se superposent. Elles se font très souvent écho au point que, dès le départ, la tension est présente. Cette transparence des faits laisse d’ailleurs présager une issue aussi dramatique pour l’une que pour l’autre… Qu’en est-il en vérité ? Lisez le livre, moi je ne spoile pas !

Le truc c’est que rapidement, l’histoire prend une autre tournure. Petit à petit, voilà nos protagonistes embarqués dans une pseudo romance où violence et érotisme se croisent. Christian Grey est-il de retour ? On pourrait presque y croire. Alors, détails importants pour l’histoire ou simple besoin d’ajouter du piment au récit ? Je ne sais dire. Dans une certaine mesure, cela contribue à montrer l’emprise qu’exerce Edward Monkford sur les deux jeunes femmes. Mais, parfois, franchement, on s’en passerait !

Au départ c’est bien… mais après…

L’intrigue démarre en fanfare, pas besoin d’attendre 150 pages donc pour que les choses se mettent en place (ALLELUIA). C’est là que la narration à deux voix est vraiment utile : les ressemblances sont là tout de suite, l’ambiance s’instaure rapidement, etc. Un pur thriller psychologique.

Viennent alors d’autres évènements, des douleurs qui resurgissent du passé d’Emma et de Jane, des sujets lourds de sens qui rendent pourraient rendre le roman plus complexe/complet. Enfin, en théorie. Parce que parler de mythomanie, de viol et de violences, de la difficile perte d’un enfant mais aussi d’amour et de dépendance sans pour autant développer la chose, c’est bien dommage. L’auteur aurait pu s’amuser à décortiquer ces thèmes et leur donner davantage de poids dans l’intrigue. Mais en définitive, il ne leur accorde que très peu d’importance. C’est surfait, parfois creux, et ça finit par supprimer tous les sentiments d’empathie que l’on pouvait ressentir à l’encontre de ses héroïnes.

Prenez Emma par exemple. Au début, elle semble fragile et perdue, on a presque envie de la prendre sous notre aile pour la protéger. Et puis, finalement, on ne la reconnait plus. Qui est-elle ? Pourquoi agit-elle de la sorte ? À quel jeu joue-t-elle ? À vouloir créer trop de rebondissements, JP DELANEY ne se serait-il pas un peu perdu lui-même ?

Un fin qui me laisse perplexe

Alors que ma lecture était plutôt fluide et agréable (rien de bluffant, mais aucun dégoût non plus), j’ai été coupée dans mon élan par la fin. Romancée à outrance et surtout… improbable. Quand je refermais le livre, je me mettais à douter : m’étais-je endormie ? Certaines pages étaient-elles collées ? J’avais comme l’impression d’avoir raté un épisode. Sans trop vous en dire, je n’ai pas réellement compris comment l’un des personnages – mystifié tout au long de l’histoire – pouvait tout à coup se transformer en agneau innocent (bon, un peu zinzin et égocentrique quand même). Pour moi, l’affaire a été classée trop vite et trop facilement. Dommage.

 


La Fille d’avant, JP DELANEY
Aux Éditions Mazarine

Publicités

Mr Mercedes, Stephen KING

Mr Mercedes, Stephen King

Il y a un an, celui que tous nomment « Mr Mercedes » a foncé sur la foule, tuant et blessant bon nombre de personnes. L’enquête – menée par l’inspecteur Bill Hodges – n’a permis aucune arrestation et encore moins l’identification du tueur. Mais l’affaire si vite classée va peut-être retrouver un second souffle et conduire l’inspecteur à sortir de sa retraite pour enfin lever le voile sur toute cette histoire.

♦ ♦ ♦ ♦

Depuis ma lecture de 22/11/63, je n’avais encore jamais eu l’occasion de relire un S. KING. C’est désormais chose faite avec ce premier opus d’une saga qui me donne bien envie.

Lire la suite

Le Cri, Nicolas BEUGLET

Couverture Le Cri, Nicolas BEUGLET

Sarah Geringën – inspectrice talentueuse mais torturée – est appelée en renfort pour résoudre un cas spécial : un patient de l’hôpital psychiatrique de Gaustad (Oslo) a été retrouvé mort, étranglé dans un dernier cri horrible. À peine arrivée sur place, l’enquêtrice découvre bien d’autres mystères qu’il va falloir résoudre. Quel que soit le prix.

Habituellement amatrice de thrillers, je commence à me lasser de ce genre devenu sans profondeur et stéréotypé. Dernière déception en date : Le Cri de Nicolas BEUGLET.

Lire la suite

Ragdoll, Daniel COLE

Ragdoll, Daniel COLE

Ce matin, un cadavre a été découvert à deux pas de l’appartement de William « Wolf » Fawkes, inspecteur à la Metropolitan Police de Londres. En fait, il ne s’agit pas exactement d’un cadavre mais de six, assemblés morceaux par morceaux en une sorte de poupée informe. Parmi les bouts de chair, le visage qui lui fait face lui rappelle quelque chose,  une vieille affaire douloureuse.

Alors quand la presse reçoit la liste des six prochaines victimes et la date de leur mort, le doute n’est plus permis, il faut désormais mettre en lumière ce qui les relie tous et surtout se lancer, au plus vite, à la poursuite d’un tueur sanguinaire et très déterminé.

♦ ♦ ♦

Ragdoll, ça veut dire quoi déjà ? « Poupée de chiffon ». Autrement dit, une bête infâme recréée par mélange de morceaux de cadavres. Six pour être exacte. Ragoûtant n’est-ce pas ? Et ce n’est pourtant qu’un début. S’ensuit une série de meurtres tous aussi imaginatifs les uns que les autres.

Lire la suite

Derrière la haine, Barbara ABEL

Derrière la haine, Barbara ABEL

Deux maisons, deux couples, deux vies, et pourtant une seule et même amitié. Celle de Tiphaine et Sylvain d’un côté, de Laetitia et David de l’autre. De leur mitoyenneté est née un véritable attachement ; ensemble, ils partagent tout. Et c’est côte à côte qu’ils accueillent leurs enfants : Milo et Maxime.

Ces deux-là sont inséparables, tout comme leurs parents. Et puis un jour, le drame. L’amitié est brisé, ne reste alors plus que la colère, la paranoïa, la vengeance, la haine…

♦ ♦ ♦

Contrairement à beaucoup de livres du genre, il ne s’agit pas de personnages mal intentionnés mais plutôt de souffrance, celle de la perte. Comment la disparation d’un être cher peut amener les gens à changer, à ne plus être que l’ombre d’eux-mêmes. Comment la douleur nous pousse à commettre des actes qui nous dépassent.

Lire la suite

La fille du train, Paula HAWKINS

La fille du train, P. Hawkins

Rachel prend le train tous les jours. Depuis sa place assise, elle contemple la vue. Et au milieu du paysage, il y a cette maison et ses habitants. Elle leur a même donné un nom, construit une vie qu’elle alimente jour après jour.

Un matin, ce n’est pas l’homme qu’elle connaît qui est à la fenêtre, ce n’est pas lui qui embrasse « Jess », c’est un autre, quelqu’un qu’elle n’a jamais vu. Le couple est-il au bord de l’explosion ? Ses soupçons se renforcent lorsqu’elle découvre, avec stupeur, que celle qu’elle observe depuis si longtemps est portée disparue.

♦ ♦

En parcourant les blogs et les commentaires sur Babelio, je vois bien que ce livre a passionné. J’entends souvent autour de moi des gens dire qu’ils ont adoré La fille du train, mais moi non. Pourquoi ? Je vous explique.

Lire la suite

La cellule de Zarkane, Joseph LUBSKI

La cellule de Zarkane, J. Lubsky

Zarkane n’a jamais été épargné par la vie. Rejeté des siens, abandonné par sa mère, entraîné dans les bas fonds de la mafia, condamné à l’enfermement pour meurtre, aura-t-il un jour la chance de connaître une vie douce et stable ?

♦ ♦ ♦ ♦

Sorti en 2009, La cellule de Zarkane a d’ores et déjà fait parler d’elle. Je ne vous apprendrai donc probablement rien en vous révélant la réelle identité de son auteur : Patrick Sébastien. D’entendre ce nom, j’étais déjà prête à abandonner. Mais ce roman m’avait été vivement conseillé, alors je prends sur moi et on y va.

Lire la suite

Derrière les portes – B.A. PARIS

Derrière les portes, B. A. Paris

Grace Angel est parfaite. Femme au foyer accomplie, elle éblouit toujours ses invités grâce à ses petits plats gourmands et ses manières délicieuses. Avec Jack, ils forment ce couple que tous envient. Amoureux et libres, ils attisent les convoitises…

Mais sous ses allures de maîtresse modèle dotée d’innombrables talents, Grace cache un secret. Et si les apparences étaient trompeuses ?

♦ ♦ ♦ ♦

Quand j’ai refermé ce livre, j’étais bouleversée. Totalement chamboulée par des sentiments contradictoires, par des images chocs, par un roman comme on en trouve rarement. Derrière les portes, je vous le conseille vivement. Mais qu’on se le dise, vous n’en sortirez pas indemne.

Lire la suite

Je suis Pilgrim – Terry HAYES

Je suis Pilgrim, T. Hayes

Nom de code « Pilgrim ». À la fois agent secret, espion et enquêteur, cet homme n’existe pas, enfin pas pour le reste du monde. Après une longue et tumultueuse carrière, il se sent prêt à raccrocher. Mais le voilà happé par son passé pour une dernière mission : mettre fin à un complot terroriste, un horrible crime contre l’humanité.

♦ ♦ ♦ ♦

Entre roman d’espionnage et polar

Lire la suite

Rêver – Franck THILLIEZ

Rêver, F. Thilliez

Abigaël souffre depuis son enfance de narcolepsie. Cette maladie qui l’empêche de vivre une vie totalement normale devient, jour après jour, un peu plus handicapante. Le stress de son enquête actuelle, la disparation de ces jeunes enfants, les traitements lourds contre sa pathologie et ses rêves plus vrais que nature la rende sensible, fragile.

Le jour où son père et sa fille périssent dans un accident de la voiture, le doute s’immisce. Elle qui était également dans le véhicule, comment a-t-elle fait pour s’en sortir ? L’évènement aurait-il pu être évité ? Pourquoi personne ne semble la croire ? En proie à des nombreuses questions sans réponse, Abigaël décide de mener ses propres recherches et de dévoiler la vérité, au risque de mettre en lumière des secrets jusqu’ici bien gardés.

♦ ♦ ♦ ♦

J’ai mis du temps avant de me lancer dans la lecture des romans de M. THILLIEZ. Aujourd’hui, je suis à l’affût de la moindre nouveauté. Dernier titre sorti de presse : Rêver. Autant vous prévenir, vous n’arriverez plus à dormir, trop absorbé par cette histoire.

Lire la suite

Le Secret du mari – Liane MORIARTY

Le secret du mari, L. Moriarty

Au départ, pour Cécilia, il était juste question d’une lettre. Écrite de la main de son mari, elle semblait parfaitement inoffensive… Si ce n’est cette mystérieuse inscription : « ne pas ouvrir avant ma mort » et l’attitude douteuse de John-Paul. Trouvée par hasard au grenier, cette lettre réveille en Cécilia doutes et questionnements. Doit-elle la lire ou l’oublier définitivement ?

Après de multiples tergiversions, c’est décidé, elle l’ouvre. Mais ce qu’elle va découvrir risque de chambouler sa vie à jamais ainsi que celle de ses proches. En fait, les décisions qu’elle aura à prendre désormais scelleront le destin de sa famille mais également d’une poignée de voisins.

♦ ♦ ♦ ♦

Lire la suite

Le Temps est assassin – Michel BUSSI

Le Temps est assassin, M. Bussi

En 1989, Clotilde a perdu ses parents et son frère aîné dans un terrible accident de voiture sur la presqu’île de la Revellata, en Corse. Vingt-sept ans plus tard, c’est accompagnée de son mari et de sa fille de 15 ans qu’elle choisit de revenir, pour la première fois, sur les lieux du drame. En retournant dans le camping où elle a passé ce dernier été en famille, elle ne s’attendait pourtant pas à recevoir une mystérieuse lettre, écrite de la main de sa mère.

Prête à faire face aux fantômes de son passé, Clotilde va néanmoins découvrir que cette histoire qui la hante depuis presque trente ans n’a pas révélée tous ses secrets.

♦ ♦
Il fascine, il surprend, il passionne. Michel Bussi est sur toutes les lèvres ou tout du moins, sur toutes les tables de chevet. Doté d’un véritable talent pour les cliffhangers, cet auteur ne pourra pas vous laisser de marbre, quel que soit le livre que vous aurez entre les mains. Suspense, rebondissements et surprises en chaîne, ses romans vous feront passer un bon moment… ou presque.

Lire la suite