La Passe-miroir T.2. : Les disparus du Clairdelune, Christelle DABOS

La Passe-miroir T. 2. : Les disparus du Clairdelune, Christelle Dabos

C’est désormais acté, Ophélie fait ses débuts à la Cour. Entre fausses amitiés et menaces directes, elle peine à trouver ses marques. Alors que l’Arche subit d’importants changements, notre Passe-miroir va être amenée, malgré elle, à enquêter sur une série de disparitions inquiétantes. Seule condition à respecter pour résoudre cette énigme : ne jamais se fier aux apparences.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Il y a plusieurs jours, je vous parlais de ma lecture coup de cœur du moment : La Passe-miroir et son premier tome. Je vous ai laissé un peu de répit en vous présentant d’autres lectures mais sachez-le, de mon côté, je me suis ruée sur la suite. À peine ai-je eu le temps de reprendre mon souffle que me voilà repartie pour le Pôle. Et vous savez quoi ? Ce tome 2 est encore mieux !

Un GRAND pas en avant

Alors que le premier épisode se présentait plus comme une exposition des lieux, des personnages, de l’univers tout entier, cette suite entre – enfin – dans le vif du sujet. Je me suis donc délectée de chaque chapitre, construit comme des histoires indépendantes – un chapitre = une (més)aventure – qui, mises bout à bout, délivrent tous les secrets du Pôle, de Farouk et de sa Cour.

Au programme de ces quelques pages : de l’action, des mystères, une enquête et les balbutiements d’une romance. Tous les éléments nécessaires pour m’accrocher pendant des pages entières. L’écriture, elle, est toujours aussi légère. Lire ce roman, c’est simple comme bonjour !

Une écriture de précision !

Mettre en place l’intrigue principale

Ce livre est également l’occasion d’en savoir un peu plus sur la véritable destinée d’Ophélie. Pourquoi a-t-elle été choisie ? Quelles sont les réelles intentions de Thorn ? Veut-il l’utiliser ou la protéger ? Chaque rebondissement montre à quel point Christelle DABOS a travaillé son histoire et ne s’est pas (toujours) limitée à des explications trop faciles voire fantasques. Le monde qu’elle a créé est un petit bijou d’ingéniosité où je vous conseille de vous plonger.

Quand je parle de « rebondissements », ne prenez pas les choses à la légère. Il se passe beaucoup de choses ! Certaines situations étaient même d’un suspense intenable. J’étais inquiète, puis surprise… bref, sous le charme.

Fondre pour les personnages principaux (et pas que !)

Je voudrais revenir sur mon avis du premier tome. Je comprends davantage le lien que certains font avec Harry Potter. Pas dans l’histoire elle-même mais plutôt dans l’attachement profond que le lecteur a pour Ophélie, Thorn et les autres. Clairement, je me suis prise d’affection pour certains d’entre eux et ça m’a rappelé mes jeunes années, un bouquin de J. K. Rowling sur les genoux. En revanche, je persiste et signe, il y a un peu d’Alice aux pays des merveilles dans tout ça. D’ailleurs, l’auteure ne s’en cache pas !

Les acteurs du livre sont parfaitement détaillés et leurs personnalités sont si complexes qu’on ne peut réellement leur attribuer une étiquette “bon” ou “méchant”. Ils n’ont de cesse de grandir et de se remettre en question au fil de l’intrigue et surtout de leurs propres échecs ou déceptions. Ophélie prend davantage de décisions et s’affirme, tandis que Thorn baisse peu à peu sa garde. Ce duo attise vraiment ma curiosité et j’ai hâte de connaître la suite de leur histoire.

Pas de laissés-pour-compte

Bon point pour Christelle DABOS : sa capacité à replonger le lecteur dans son univers. Quand vous enchaînez les tomes, pas besoin de vous remémorer les principaux épisodes du roman précédent. Mais si les mois ont passé entre vos deux lectures, dur de se remettre dans le bain parfois.

Ici, pas de paragraphes rébarbatifs où tout doit être réexpliqué. Les évènements majeurs des Fiancés de l’hiver font l’objet de petites remarques, de parenthèses rapides qui permettent de retrouver la mémoire. C’est subtil, fluide, parfait pour contenter tout le monde ! Et quelle plume !

Bref, vous l’aurez compris, je suis désormais accro à cette chère Passe-Miroir, j’attends donc avec beaucoup d’impatience la sortie du troisième tome, prévue pour le mois de juin !

 


Les disparus du Clairdelune, Christelle DABOS
Aux Éditions Gallimard Jeunesse

 

 

Publicités

9 réflexions sur “La Passe-miroir T.2. : Les disparus du Clairdelune, Christelle DABOS

  1. Laetitia dit :

    Je n’ai pas réussi à faire une pause entre le premier tome et le deuxième : il me fallait absolument lire la suite !! Et je n’ai pas été déçue ! Ce deuxième tome est, comme tu le dis à juste titre, encore meilleur !
    Et jamais deux sans trois, j’enchaîne donc avec le troisième tome, même si je risque d’être frustrée de ne pas avoir la suite à la fin de ma lecture 😛

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s